Historique du Club

L’histoire du club est intimement liée au parcours de son responsable technique Jean-Luc LAMBERT.

Parcours sportif et martial

À l’âge de 9 ans, Jean-Luc LAMBERT pratique la boxe anglaise durant 5 ans auprès de Louis Amoros (Boxing Club Paul Ricard à Béziers) avant de découvrir l’univers des arts martiaux sino-vietnamien en 1978 grâce à un professeur et ami d’exception Gilbert RAULET (Centre Biterrois de Viet Vo Dao- Béziers).

Tout en poursuivant la pratique des sports de combat (boxe anglaise et boxe américaine), il pratique le Qwan Ki Do au Centre Sétois de Viet Vo Dao sous la houlette de Gérard VIE et Gilbert RAULET et à l’occasion de stages sous la Responsabilité du fondateur du Qwan Ki Do Pham Xuan TONG. Compétiteur aguerri dans cette discipline, Jean-Luc LAMBERT sera Vainqueur de la Coupe d’Europe, plusieurs fois finaliste Coupe d’Europe, deux fois vainqueur de la Coupe de France, plusieurs fois finaliste Coupe de France…

Dans les années 80, il pratique la boxe américaine auprès d’Arthur BALADRON. Il s’initiera à la pratique du Taiji Quan dans les années 80 et se familiarisera en 1992 avec le style Chen (Taiji Quan) auprès de grands maîtres chinois : Wang Xian, Le My LAC, Pan HOUCENG.

Dans les années 90, Jean-Luc LAMBERT s’initie auprès d’un ami et grand expert, Mario AMBROSINI, et auprès de Maître Hiroo MOCHIZUKI au Yoseikan BUDO. Simultanément il travaille dans le domaine du traitement de la délinquance et des politiques publiques de sécurité. Durant plusieurs années, il a dispensé des cours de self défense et d’optimisation des conditions physiques et psychologiques  auprès de centaines de policiers municipaux.

En 2000, quand Dominique VALERA lance la Karaté Contact au sein de la Fédération Française de Karaté, Jean-Luc LAMBERT sera un de ses premiers élèves assidus durant plusieurs années. Depuis, une belle amitié s’est tissée entre les deux hommes.

Aujourd’hui, Jean-Luc contribue modestement au développement et à la promotion du Karaté Contact, du Taiji Quan, du Qi Gong et du Krav Maga.

Les associations qui ont précédé
l’association Sen’Ken

De 1981 à 1987, tout en continuant la pratique du Full Contact, Jean-Luc LAMBERT enseigne le Qwan Ki Do (art martial sino-vietnamien) au sein de l’Association des Usagers Ensemble Social (Béziers) et à l’ASCAB (Béziers-CFA).

De 1987 à 1995, il enseigne le Qwan Ki Do, le Taiji Quan et ponctuellement la boxe américaine au sein de l’association « Qwan Ki Do Club Biterrois ». Plus de 120 pratiquant(e)s adhérent à cette association. De nombreuses ceintures noires sortiront de cette association. En 94, parallèlement, Jean-Luc LAMBERT crée et anime avec son ami boxeur Patrick BALLESTA, une section de Boxe Américaine, dans un quartier sensible de la ville de Béziers.

En 1996, il est responsable technique de l’Ecole des Art Martiaux Biterrois où il y enseigne le Taiji Quan et le Yoseikan Budo. Il formera de nombreuses ceintures noires et enseignants. Quelques années plus tard, Il confiera la responsabilité technique du club à André BRANDY. Parallèlement, il enseigne le Taiji Quan et le Qi Gong au sein de l’association Tao et Forme.

En plus de l’enseignement en club, Jean-Luc LAMBERT anime de nombreux stages au delà des frontières du biterrois.

L’association Sen’Ken (vieux sages !), présidée par Jean-Luc LAMBERT, a été créée en 2002 par les nombreux élèves qui suivent son enseignement. Elle puise ses sources dans ce riche parcours dédié à la recherche, à l’enseignement et à la promotion des arts martiaux. Nous tenons ici à remercier les deux précédents Présidents Michel BOURIEZ et Nicolas DAURE.